Click the link only if the player does not load in about 5 seconds.

WRCB LIVE

Chaque Dimanche allez vous detendre au Club Bazilique a City Limit Randolph ancien local de Copa Grande.Admission $10 .Pour info 617 504 1723.Merci

Ecoutez Radio Concorde now on Audio Now  213 9924329


Stupeur en Allemagne après les premiers éléments d’analyse du crash de l’A320

Après le premier choc causé par la catastrophe de l’A320 de Germanwings qui a causé la mort mardi de 150 personnes dont, finalement 75 Allemands, l’Allemagne en a subi un second, jeudi 26 mars, en apprenant les circonstances de celle-ci.

L’hypothèse, jugée légitime par le procureur de Marseille, d’un acte suicidaire du copilote, qui, seul dans la cabine de pilotage, a volontairement provoqué la chute de l’appareil, a apporté une « une nouvelle dimension, presque inconcevable » à cette tragédie, selon les mots d’Angela Merkel. La chancelière a en effet éprouvé le besoin de prononcer à nouveau une courte déclaration devant les caméras sur le sujet.

Lire aussi : Le copilote a actionné les commandes pour faire descendre l’avion

Elle était déjà intervenue mardi en direct de la chancellerie et, bien sûr, aux côtés de François Hollande et de Mariano Rajoy, sur les lieux du drame. Ce jeudi, elle n’avait rien de particulier à annoncer. Plus « Mutti » (mère de la nation) que jamais, Angela Merkel a simplement dit qu’elle « était touchée exactement comme la plupart des gens » et elle a tenu à « répéter » la « promesse » faite la veille : « Le gouvernement et l’administration vont faire tout ce qui est possible pour soutenir les enquêteurs. »

Cette nouvelle intervention s’explique très vraisemblablement par la pression médiatique. Depuis mercredi, la plupart des chaînes télévisées bouleversent leurs programmes et diffusent en continu des informations et des commentaires sur la catastrophe. Bien entendu, depuis jeudi midi, c’est la personnalité du copilote qui focalise l’attention. D’abord nommé comme il se doit en Allemagne par son prénom et la seule initiale de son nom, le copilote de Germanwings a très vite été explicitement identifié.

 

USA et Cuba pourraient rouvrir leur ambassade d'ici le 10 avril

REPRISE DES DISCUSSIONS ENTRE AMÉRICAINS ET CUBAINS À WASHINGTON

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis et Cuba pourraient rouvrir leur ambassade respective avant le sommet régional de Panama qui se tiendra les 10 et 11 avril, a déclaré vendredi la secrétaire d'Etat adjointe Rebecca Jacobson.

"Je pense que nous pourrions y parvenir à temps pour le sommet des Amériques", a-t-elle déclaré à la presse.

  Home   Nouvelles d'Haiti   Nouvelles Inter.  Culture  Contact |  | Sports d'Haiti    Sport International   Programme

AudioNowRadio Concorde  617 298-1580

Libération de Sonson La familia ou le jugement de la honte ?

Le tribunal criminel siégeant sans assistance de jury a libéré vendredi Woodly Ethéart, alias Sonson La familia, et Renel Nelfort, les deux principaux chefs du gang Galil poursuivis pour enlèvement, séquestration contre rançon, trafic illicite de stupéfiants, blanchiment des avoirs, assassinat et association de malfaiteurs. Ce jugement a été dénoncé depuis jeudi par le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), en raison du caractère spécial des assises criminelles réalisées par le juge Lamarre Bélizaire, réputé proche de l’équipe au pouvoir. Ces assises criminelles, qui devaient être organisées pour l’ensemble des 15 membres du gang Galil qui sont poursuivis pour les mêmes chefs d’accusation, ont été réalisées spécialement pour ces deux inculpés sous prétexte que tous les autres membres ont interjeté appel de l’ordonnance du juge d’instruction Sonel Jean-François. Dans les milieux proches du pouvoir, on prétend que l’arrestation et la détention, l’année dernière, de ces deux responsables du gang Galil avaient été très mal accueillies par l’équipe au pouvoir, compte tenu de leur lien avec les plus proches collaborateurs du président de la République. Les informations communiquées par la police et les aveux de la plupart des complices de ces deux chefs de gang font croire que cette association de malfaiteurs a procédé en moins de deux ans à l’enlèvement suivi de séquestration contre rançon de 17 personnes. Dans son ordonnance de renvoi, le juge d’instruction Sonel Jean François a mentionné l’ensemble des indices trouvés dans le cadre de cette enquête. Fasciné par l’élégance du juge d’instruction dans la rédaction de l’ordonnance de renvoi, le commissaire du gouvernement, dans son réquisitoire définitif daté du 23 février 2015, déclare concordants et suffisants les indices et charges retenus contre ces 15 inculpés pour qu’ils répondent des faits qui leur sont reprochés. Du 23 février 2015 au 17 avril de la même année, soit un mois et 23 jours, ce même parquet, par l’entremise de son représentant, Me Jean Abner Emile, renonce à l’accusation portée contre ces deux chefs de gang et requiert le doyen du tribunal criminel, Me Lamarre Bélizaire, de déclarer les faits non constants et renvoyer les accusés hors des liens de l’accusation. Voilà de façon grossière comment le représentant du parquet, qui est censé être le représentant de la société, s’est comporté ce vendredi dans le cadre de ce dossier. Ce qui est écœurant, c’est que le juge Lamarre Bélizaire a accordé la parole à un témoin, qui est l’une des victimes de cette association de malfaiteurs. Romain Armand révèle avoir versé 180 000 dollars américains en échange de sa libération, après avoir été enlevé et séquestré par ce gang dirigé par ces deux hommes. Quel signal l’administration Martelly veut-elle donner à la société à travers ce jugement de la honte ? Comment les hommes et les femmes qui ont été victimes d’actes de kidnapping orchestrés par ce gang vont-ils accueillir l’élargissement de ces deux hommes ? L’enquête réalisée sur 144 pays sur l’indépendance de la justice, où Haïti est classée 134e, n’est-elle pas le reflet du fonctionnement de la justice sous la présidence de Michel Martelly ?

Le Conseil électoral, suite aux nombreuses demandes des partis politiques a décidé d’accorder, mercredi 15 avril, une prolongation aux candidats intéressés à la députation et au Sénat.

Ce délai expire le 23 avril. Toutefois, le délai pour pour procéder au préenregistrement électronique est fixé au 22 avril. dans le calendrier, les inscriptions pour les candidats à la députation et au Sénat devaient expirer le 18 avril.

Cette décision intervient, suite à une séance plénière tenue au CEP, a fait remarquer les responsables de  la structures électorale, dans un communiqué.

De nombreux partis et autres organisations de la société civile avaient ouvertement manifesté leur intérêt de voir repousser les limites fixées pour l’enregistrement des candidats pour les postes au Parlement. Aussi, ont-ils expliqué que cette décision engendra nécessairement des modifications dans le calendrier électoral.


Echaufourée à Ouanaminthe, un casque bleu tué

Le casque bleu chilien Rodrigo San Hueza, atteint d’une balle à la tête dans le quartier de Canari, à l’entrée de Ouanamithe autour de 2 heures p.m., a rendu l’âme dans un hôpital de Dajabon, a confié au journal le commissaire divisionnaire et directeur départemental du Nord-Est de la PNH Charles Nazaire Noel. « Il était en uniforme, dans un véhicule de la Minustah qui prenait la direction de Dajabon. Malheureusement, des individus non-identifiés de la population ont fait feu sur le véhicule et atteint le policier à la tête », a expliqué le directeur départemental. La police a arrêté une dizaine de personnes dont certaine en flagrant délit de jet de pierres sur la police. Aucune arme à feu n’a été trouvée, a indiqué Charles Nazaire Noel. Le responsable de police considère comme du désordre ce qui se passe à Ounaminthe. Il a confirmé que le docteur Claude Joaza a été arrêté « pour incitation à la violence ». Les incidents violents et la mort par balle du casque bleu « interviennent après les déclarations de Claude Joaza », a indiqué le directeur départemental de la police Charles Nazaire Noël. Les forces de l’ordre sont mobilisées pour ramener le calme à Ouanaminthe, a-t-il indiqué. Une situation qui pourrit, des promesses non tenues .

La colère des habitants de ces deux plus grandes villes du département du Nord-Est a atteint son paroxysme. Ce lundi, elles ont été le théâtre de vifs mouvements de protestation. Il s'agit, en moins de quinze jours, de la deuxième journée de protestation dans cette région. Celle-ci est dû à une mauvaise distribution de l'électricité auquel le Premier ministre Evans Paul – comme d'autres chefs avant lui –avait promis de pallier par un raccordement sur le réseau électrique du Parc industriel de Caracol


vités frauduleuses de Lucie Tondreau remontent à décembre 2005 et s’étendent jusqu'à mai 2008.

 
Alors que les Grenadières se préparent à jouer en amical le 12 avril sous la couverture de l’équipe d’Indiana face aux filles de Ball State au Complexe Briner Sports, on a appris qu’elles doivent aussi affronter, cette fois en match amical international, l’équipe nationale d’Irlande. Ce match dont on parle déjà dans la diaspora se jouera le 13 mai au Central Broward Regional. A Port-au-Prince, le championnat national de football féminin bat son plein. Les filles se bousculent en vue d’intégrer l’équipe nationale. D’autres, qui jouent cette compétition, n’ont qu’un objectif celui de rester en jambe pour les éventuels matches de l’équipe nationale.

Deux Grenadiers brillent en Europe

Deux Grenadiers, Hervé Bazile (France) et Nicolas Isimat-Mirin (Pays-Bas) ont fait trembler les filets. Emmanuel Sarki (Pologne), Réginald Goreux (Russie) et Jean Eudes Maurice (Chypre) ont été blessés le week-end écoulé . En revanche, Johnny Placide a occupé le banc des remplaçants, et d’autres n’ont tout simplement pas été retenus dans le groupe des 18. Vivez donc en prélude à la Gold Cup 2015 (7 au 26 juillet) les temps forts des activités de nos expatriés sur la planète du football. La saison régulière de la « Jupiler Pro League » touche à sa fin. Ainsi, pour le compte de la 30e et dernière journée, le Standard de Liège, devant 26,711 spectateurs, dispose avec la plus petite des marges du Racing Club Genk (1-0) suite à un but de De Sart (64’). L’international haïtien Jeff Louis a été titularisé avant de laisser sa place à Hamad (82’). Avec 53 points, les Rouches terminent 4e et sont logiquement qualifiés pour disputer les play-offs 1(traditionnel tournoi mettant aux prises les six premiers du classement pour mériter le titre suprême de la saison). Pour ces play-offs, les autorités ont divisé le grand total de points de chaque équipe par 2. En effet, c’est avec 27 points que le Rouches (4e) débuteront la compétition le 6 avril. Ils seront donc en déplacement face à F. C Bruges (1er) avec 31 unités. Les coéquipiers de Jeff Louis auront à disputer dix (10) rencontres.


23 mars 1923 – 23 mars 2015 : 92e anniversaire du Racing Club Haïtien. Sur la scène nationale, c’est la plus titrée et la plus populaire association sportive. Un monument, une référence. Le Vieux Lion jaune et bleu, l’une des grandes écuries du sport national, affiche un palmarès impressionnant : des trophées à la pelle en Coupe Pradel, plusieurs fois vainqueur de la Coupe d’Haïti, et surtout champion des champions de la CONCACAF des Clubs en 1963.


Résultats des autres matches

Samedi 7 mars

Violette AC vs PNH FC : 3-1

Dimanche 8 mars

Aigle Noir AC vs Racing Gonaïves : 2-0

AS Mirebalais vs FC Petit Goâve : 1-0

Baltimore SC vs Ouanaminthe FC 1-0

Voici le classement de la 2e journée :

1-Inter de Grand-Goave 6 pts; 2-AS Mirebalais : 4pts ;  3-Baltimore 4pts ;  4-Violette AC : 3pts ; 5- Aigle Noir : 3pts; 6-Don Bosco : 3pts ; 7-Ouanaminthe FC : 3pts; 8-PNH FC : 3pts (-1) 9- Tempête FC 3pts (-1) ;  10-America des Cayes 3pts ; 11-Racing FC : 3pts ; 12-US Lajeune :2pts ; 13-Roulado de la Gonâve : 1pt  ; 14- Cavaly AS : 1pt ; 15-Petit-Goave FC : 1pt ; 16-Racine

 

 
 

Radio Concorde  2013 • Privacy Policy Terms Of Use

All rights reserved