Click the link only if the player does not load in about 5 seconds.

WRCB LIVE

Chaque Dimanche allez vous detendre au Club Bazilique a City Limit Randolph ancien local de Copa Grande.Admission $10 .Pour info 617 504 1723.Merci

Ecoutez Radio Concorde now on Audio Now  213 9924329


USA et Cuba pourraient rouvrir leur ambassade d'ici le 10 avril

REPRISE DES DISCUSSIONS ENTRE AMÉRICAINS ET CUBAINS À WASHINGTON

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis et Cuba pourraient rouvrir leur ambassade respective avant le sommet régional de Panama qui se tiendra les 10 et 11 avril, a déclaré vendredi la secrétaire d'Etat adjointe Rebecca Jacobson.

"Je pense que nous pourrions y parvenir à temps pour le sommet des Amériques", a-t-elle déclaré à la presse.

Des représentants cubains et américains se sont retrouvés à Washington pour un deuxième cycle de discussions visant à restaurer les relations diplomatiques entre les deux pays et qui devront surmonter un premier écueil.

Washington souhaite que dans un premier temps, les discussions portent sur le fonctionnement des missions diplomatiques dans les ambassades que les deux pays entendent rouvrir, alors que La Havane veut au préalable être rayée de la liste des Etats soutenant ou finançant le terrorisme.

Cuba souligne d'ailleurs que les sanctions américaines visant les banques qui entretiennent des relations avec les pays figurant sur cette liste entravent le travail diplomatique des Cubains aux Etats-Unis.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a estimé que le rétablissement de relations diplomatiques ne pouvait être lié à la question de la liste des Etats soutenant le terrorisme qui s'inscrit dans un processus technique et juridique distinct.

Un haut diplomate américain a expliqué vendredi à la presse que le retrait de Cuba de la liste des Etats soutenant le terrorisme devait d'abord être soumis au Congrès dont les deux chambres sont dominées par les républicains pour beaucoup hostiles au réchauffement des relations américano-cubaines.



 

 

  Home   Nouvelles d'Haiti   Nouvelles Inter.  Culture  Contact |  | Sports d'Haiti    Sport International   Programme

AudioNowRadio Concorde  617 298-1580

A l’issue d’une grande séance de discussions avec le CEP, ce jeudi 26 Février, des partis politiques ont réfléchi sur les dates préférables pour réaliser les élections cette année. Parmi ces partis, FANMI LAVALAS, RESPE, LAPEH ont mis sur le tapis leur proposition de calendrier électoral avec des dates différentes. Ils ont tous rejeté la projection faite par le conseil électoral provisoire.
L’organisation FANMI LAVALAS qui, dès le départ, avait pris ses distances par rapport au CEP dont elle mettait en doute la crédibilité,  était représentée à ce débat, au Ritz KINAM, par l’ancien sénateur Yvon Feuillé.

 

Au nom de son parti, ce dernier a soumis aux conseillers électoraux une proposition de calendrier électoral comprenant l’organisation de deux élections pour l’année 2015.
Selon FANMI LAVALAS, le premier tour des élections présidentielles et législatives devrait être réalisé en octobre. Le second tour en décembre, avec bien évidemment le scrutin pour renouveler les collectivités territoriales.

‘’Si l’on veut que la 50e législature entre en fonction le 12 janvier 2016 et que le successeur du président Martelly soit investi le 7 février, le CEP doit s’approprier  notre calendrier électoral raisonnable et réaliste’’, a déclaré Yvon Feuillé.

De son coté, le parti RESPE de Charles H. Backer avance fin mai comme date butoir pour le premier tour des élections législatives. Le second tour de ces élections serait réalisé fin juin en même temps que le tour unique des collectivités territoriales. Dans le calendrier de RESPE s’inscrit le retour au plus vite à l’ordre institutionnel, avec un Parlement en place d’ici juillet en attendant les élections présidentielles fin octobre.

Le calendrier proposé par la Ligue Alternative pour le Progrès et l'Emancipation Haïtienne (LAPEH), diffère des deux autres.

Le parti d’Anacasis Jean Hector croit opportune la tenue des élections législatives et présidentielles en Août avec un second tour en novembre, incluant les collectivités territoriales.

Notons que le CEP avait initialement avancé des dates pour l’organisation des élections.
Ce pré-calendrier s’articulait ainsi : le premier tour des élections législatives en juillet avec un second tour en octobre incluant le premier tour des présidentielles. Les élections pour renouveler les collectivités territoriales seraient réalisées début janvier 2016, au moment du second tour des présidentielles.  


Haïti-Politique : Josué Pierre-Louis, de retour au timon des affaires

La nouvelle s’est vite répandue comme une traînée de poudre. Désormais, Josué Pierre Louis est de retour au timon des affaires. Il devient le nouveau secrétaire général de la Primature selon une note de la Primature entachée d'une erreur de date flagrante. Il rentrera en fonction le 2 mars prochain.  Il remplace à ce poste Lucien Francoeur.

Le secrétariat général de la Primature, poursuit ce document, invite les employés à fournir à M. Josué Pierre-Louis leur franche collaboration en vue de  lui permettre  de réussir dans l’accomplissement de sa tâche.

M. Pierre Louis, ancien  ministre de la Justice sous l'Administration Martelly, avait été déchu de son poste suite à l'arrestation du député en fonction Arnel Bélizaire d'après ce qu'avait révélé le rapport d'une commission d'enquête parlementaire.

 

 


Le consulat dominicain ferme ses portes

Après avoir été pris pour cible par un groupe de manifestants mercredi, les autorités dominicaines ont donc fermé leur consulat. Cette décision arrive vingt heures après la décision de l’Etat voisin de rappeler pour consultation son ambassadeur à Port-au-Prince, le sociologue Ruben Silie Valdez. Dans une conférence de presse présentée mercredi soir, le ministre dominicain des Affaires étrangères, Andrés Navarro, avait protesté énergiquement contre cet acte. C’est pour la deuxième fois en 2015 que des citoyens haïtiens violent des installations diplomatiques de la République voisine. Au début du mois de janvier, des membres de la population d’Anse-à-Pitre avaient envahi le consulat dominicain situé dans cette commune. Les Haïtiens, qui protestaient alors contre l’incursion de la marine dominicaine dans les eaux haïtiennes et l’arrestation de plusieurs pêcheurs haïtiens, avaient même séquestré des fonctionnaires du consulat.

Mécontents de l’incursion de protestataires haïtiens dans le consulat dominicain d’Anse-à-Pitre, des parlementaires dominicains avaient pris une résolution condamnant la séquestration de deux membres du personnel diplomatique dudit consulat. La proposition a été l’œuvre de trois parlementaires, dont l’extrémiste de droite Vinicio Castillo Semán. L’Etat dominicain avait demandé, entre autres, aux autorités haïtiennes et aux forces des Nations unies présentes sur le territoire haïtien de garantir la sécurité physique de tout le personnel diplomatique et consulaire de la république voisine en Haiti, ce pour empêcher la répétition de pareils évènements dans le futur. Ce que nous n’avons pas pu éviter. Deux mois plus tard, un nouveau consulat a été attaqué.

 

 
Après d’énormes difficultés passées avant d’arriver `au Honduras vendredi dernier, les Jeunes Grenadiers se sont inclinés (1-3) samedi face au Canada dans le cadre de leur premier match dans le groupe B comptant pour la dernière phase éliminatoire de la coupe du monde U-17.

Malgré le manque de préparation et de motivation des Haïtiens, ils n’ont pas encaissé plus de buts face à des Canadiens déterminés à bien entamer cette ultime phase.

La sélection locale a ouvert le score à la 32e minute de jeu mais, les Canadiens ne se sont pas fait prier et ont gagné cette rencontre. Dwayne Ewart a égalisé pour les canadiens (34e), Matthew Baldisimo a marqué le deuxième but à la fin de la première mi-temps (45 +2) et Kadin Chung a aggravé le score à la 73e minute.

Dans les autres rencontres du groupe B, le Mexique a eu raison du Panama (3-1) et le Costa Rica a malmené Sainte Lucie (4-0).

Classement du Groupe B:

1-Costa Rica 3 points (+4)

2-Mexique : 3 points (+2)

3-Canada : 3 points (+2)

4-Haiti : 0 point (-2)

5-Panama : 0 point (-2)

6-Sainte Lucie : 0 point (-4)

 

Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC) en collaboration avec tous les autres organes sportifs ont procédé, mardi,  à l’hôtel Le Plaza au lancement de la marche de la jeunesse et des sportifs sous le thème « Nap fè espò pou yon demen miyò » qui aura lieu le 15 mars prochain.

De nombreux responsables de fédérations, Yves Jean-Bart (football), Fritz Gérald Fong (Haltérophilie) ; Margareth Graham (Volley-ball), Claude Démesmin (basket et du COH), Dieudonné Lamothe (ancien athlète), Yanick Gaston Louis, le père Frantzy Petit-Homme ainsi que le ministre des sports, Jimmy Albert   ont pris part à ce lancement officiel.

« Nous voulons conscientiser les gens afin de les inciter à pratiquer beaucoup plus le sport et dans l’objectif d’aider la jeunesse haïtienne à s’adonner à un sport nous avons pris l’initiative d’organiser cette marche et nous invitons la population à y participer », a déclaré le ministre Jimmy Albert tout en avouant que le MJSAC est en négociation avec différents artistes.

Selon la responsable de cette marche, Yanick Gaston, le budget prévisionnel est estimé à 4.5 millions de gourdes et un comité de 43 membres avec des sous-commissions a été composé pour bien réaliser cette initiative.

 


 
 

Radio Concorde  2013 • Privacy Policy Terms Of Use

All rights reserved